Accueil Kreyol Factory
Accueil > L'expo > Les artistes

LECTEUR AUDIO

ALL |0-9 |A |B |C |D |E |F |G |H |I |J |K |L |M |N |O |P |Q |R |S |T |U |V |W |X |Y |Z

 

Results 21 - 25 of 59
21. Doury Claudine

Claudine Doury est une photographe née à Blois et basée à Paris.
Elle reçoit le prix Leica Oscar Barnack en 1999 , le World Press en 2000 et, en 2004, le prix Niepce pour l’ensemble de son travail. Fascinée par le temps, elle explore les métamorphoses des peuples en mutation mais aussi les transformations qui s’opèrent à l’adolescence. Claudine Doury est représentée par la galerie Camera Obscura à Paris et est membre de l’agence VU.


22. Désert Jean-Ulrick

Citoyen américain, né en Haïti, Jean-Ulrick Désert vit et travaille entre Berlin et New York. Au travers de médiums variés (sculpture, photographie, vidéo, gravure, performance…), il interroge la construction sociale de l’identité telle qu’elle se définit à travers la race, le genre et la sexualité. Vivant entre plusieurs cultures, il met en œuvre des stratégies artistiques visant à révéler les tensions culturelles, tout en sapant les stéréotypes qui les sous-tendent. Son œuvre tend à déstabiliser les paradigmes socioculturels de la différence en rendant manifeste notre capacité d’appréhension de ses significations changeantes.


23. Díaz Polibio

Né en 1952, en République Dominicaine, Polibio Díaz vit à Saint Domingue. Son travail fait appel à la photographie et à la performance. Il a exposé notamment au Musée de Brooklyn à New York, à la Biennale de Venise en 2005. Il exprime son extrême sensibilité au racisme en disant : " En photographiant des sujets noirs et mulâtres, ce qui est à la base de mon travail, je conteste l’esthétique gréco-latine des codes sur lesquels nous semble fondé le concept de la beauté dominicaine."


24. Fluoman

(1952-2005) Né à Paris. L’Afrique et la musique ont conditionné le parcours d'Antoine Tricon dit FLUOMAN. Il trouve la synthèse des deux en découvrant le reggae et son message : le retour vers l'Afrique. Pionnier de la culture rasta en France, il participe à l'effervescence du reggae dès les années 70. Ses œuvres, plus de 600,  ont la particularité d'être réalisées à base d'acrylique fluorescent. Chaque peinture réagit à la lumière noire qui fait ressortir des contrastes invisibles à l'œil nu  et offre ainsi une multitude de visions différentes.


25. Fontaine Thierry

Né à La Réunion en 1969, il est revenu y vivre et y travailler après des études à Strasbourg. Auteur de photographies et de dispositifs sonores, se définissant comme plasticien, Thierry Fontaine élabore une œuvre qui est comme l’énoncé des impossibles repères de sa créolité. Ses tableaux photographiques abordent le thème essentiel de l’hybridation, qui trouve son origine dans le déplacement, les mouvements et les rencontres des modèles sociaux. Déplacement consenti ou forcé voire inconscient, « déplacement vers l’autre », échanges et partages entre les civilisations et les sociétés quelles que soit leurs échelles d’importance. Pour l’artiste, ces échanges se présentent comme des superpositions de modèles culturels et humains, des entremêlements, ou des métissages. Ils conduisent à des questionnements, à de possibles incompréhensions, mais aussi à des figures hybrides et à des mutations.


  
 

PARC DE LA VILLETTE - 211, AVENUE JEAN JAURÈS - 75935 PARIS CEDEX 19 - PLAN et ACCÈS